Hello la compagnie

Le projet plombant, le projet boulet, le projet fait par amour (l'amour rend aveugle, on le sait, et nous fait faire n'importe quoi parfois), le premier tricot pour l'homme de la maison... un homme, c'est grand et gros, en général, et le mien n'est pourtant pas musclor... mais alors, c'est looooong, de tricoter pour un homme, surtout quand un certain nombre de péripéties s'invitent dans le projet...

Alors, il s'agit du fameux Chicane dont je vous rebats les oreilles depuis, mmmm, quelques mois." Unisex cycling cardigan with shaped elbow", yeah ! Donc le modèle comporte la version homme et la version femme. Il s'agit d'un gilet à zip classique, avec une petite fantaisie au niveau du coude :

 

IMG_4889__655x800_

IMG_4896__800x711_

modèle Chicane de Brooklyn Tweed

14 pelotes (je crois) de Lima de Drops (50% laine, 50% alpaga), coloris bleu acier

aiguilles 5 (heureusement)

 

Première difficulté : l'homme en question n'a pas franchement le gabarit américain, et la plus petite taille homme était trop grande, donc il a fallu que je prenne une taille femme, mais que je suive quand même les explications pour la version homme... pas de grosses différences, si ce n'est qu'il ne faut pas marquer la taille et que les dimensions en hauteur ne sont pas exactement les mêmes.

Parlons des dimensions, tiens ! ça les fatiguerait, les designers, de mettre les %*@& d'inches et aussi les centimètres ?? ce serait quand même beaucoup plus simple !! J'ai grosso modo calculé les équivalences et surtout vérifié in situ, comme on dit. Sauf que pour les bras, j'ai eu une grosse frayeur : la partie supérieure était beaucoup trop longue (8 cm !!!!!), j'ai eu un gros moment de solitude (parce que j'avais évidemment tricoté tout le reste et assemblé lesdites manches, à la main, en m'appliquant bien). Il a fallu découdre les coutures d'assemblage, ce qui procure quelques sueurs froides (si j'ai un conseil à donner : n'utiliser les ciseaux qu'une seule fois, au début, et ensuite tout faire à la main !!). J'ai pris ensuite des mesures, piqué à la machine le long des marques (au feutre qui s'enlève à l'eau), et j'ai... tranché dans le vif. Ensuite, j'ai assemblé aussi à la machine, en surfilant à mort, au final, je suis contente du résultat, même si les finitions à l'intérieur ne sont plus aussi jolies... on a frôlé la catastrophe !

 

IMG_4894__800x794_

 

Le "shaped elbow" m'a aussi donné du fil à retordre, pour la première manche, je l'ai recommencé trois fois, mes augmentations étaient parfois moches (quand j'étais en jersey envers), et c'est là que je me suis dit qu'être autodidacte, c'est bien joli, mais je manque de quelques bases techniques quand même... pareil pour les diminutions au niveau des côtes 2/2, j'ai dû recommencer deux fois, et d'ailleurs, j'ai fait moins de diminutions que prévues (car l'homme a de gros bras, quand même !!). Et si vous regardez les photos sur la page de Brooklyn Tweed (ce qu'on a fait, et on s'est bien bidonné), on ne voit jamais cette partie avec les diminutions au niveau des côtes ; on ne voit jamais de près le bord des manches (qui, à mon avis, est en fait retroussé à l'intérieur), ni le bord du gilet lui-même (si ça se trouve, il lui arrive aux genoux) !! comme quoi, sur les photos, on montre ce qu'on veut bien montrer ^^ 

 

 

IMG_4891__600x800_

 

Concernant la laine, elle est agréable à tricoter, même si elle se dédouble facilement. Très douce, avec ce mélange laine / alpaga, mais je trouve que le coloris est bien monochrome... je ne sais pas encore comment elle vieillit et si elle bouloche, affaire à suivre ! Autre péripétie : malgré mes calculs savants, je n'ai pas eu assez de laine pour finir, et le coloris était en rupture de stock chez Laine et Tricot (le sort s'est vraiment acharné !!) ; heureusement, la boutique en ligne Luce fait aussi la Drops, et le coloris était en stock, ouf !

 

 

IMG_4893__600x800_

bon, ok, quelques "pains" ^^

 

Au moins, on aura bien rigolé avec ce projet (c'était censé être le cadeau de Noël, sachant que je l'ai commencé début janvier, c'était déjà mal barré !!), je peux vous dire qu'on a rejoué le sketch du "Père Noël est une ordure" plusieurs fois (et c'est vrai que ça y ressemblait bien avec les fils qui pendouillaient). Au final, que dire ? un gilet basique, visiblement très agréable à porter, avec des imperfections, mais on va dire que c'est ce qui fait son charme !