Hello la compagnie,

Ma voisine et complice in crime m'a fait découvrir une marque de prêt à porter haute en couleurs... mais hors budget, en ce qui me concerne : Antoine & L*li. J'ai réussi à dénicher un de leurs gilet, 80% laine, dans un vide-grenier, à un prix dérisoire (5 euros). Mais pour le reste, je me contente de regarder, de rêver... et de copier. Quand j'ai vu ce jersey, j'ai aussitôt pensé à une robe "à la manière de". Qui dit jersey, dit confort... et je pense que je pourrai la remettre, même quand j'aurais repris forme humaine ! Et pour une fois, j'ai pris la peine de faire les photos de la genèse, pour que vous puissiez vous en inspirer. Alors, attention, les obsédées de la technique sont fortement invitées à passer leur chemin, car rien n'est académique ici !

 

IMG_5602

IMG_5603

IMG_5604

IMG_5605

IMG_5606

IMG_5607

IMG_5608

Pour le gabarit, je me sers d'un T-shirt du commerce (même pas repassé, bouh !!). J'ai décidé de faire l'empiècement devant avec un arrondi pour pouvoir loger mon ventre plus facilement. Et je me suis servie des chutes pour faire les bandes qui me permettront de coudre une jolie encolure bien propre. Pour les manches, je plie mon tissu en 4 et je prends pour repère la moitié de manche du commerce. La partie jupe est constituée par un simple rectangle, assez large pour pouvoir froncer. Petite astuce : si votre jersey roulotte au moment fatidique du découpage, vous pouvez l'épingler à un support en tissu placé dessous...

 

IMG_5610

IMG_5611

IMG_5612

IMG_5613

IMG_5614

IMG_5615

IMG_5616

IMG_5617

Pour assembler les pièces (sans surjeteuse), j'utilise un point élastique : le zig-zag en pointillés ; je règle la largeur du point sur 0, ce qui permet d'avoir une couture droite, mais élastique. Pour le réglage de la tension, je fais comme d'habitude. Et je surfile, même si le jersey ne s'effiloche pas, cela permet de renforcer les coutures et de prolonger la durée de vie du vêtement ! 

J'ai fait le biais d'encolure suivant l'excellent tuto de Nessie sur T&N : on pique une première fois endroit sur endroit, en laissant une petite marge au début et à la fin (ce qui permet d'avoir une jolie couture bien raccord) ; on pique une seconde fois, toujours sur l'endroit, en rabattant le biais sur l'envers. Au besoin, on peut couper le surplus sur l'envers (là, je ne l'ai pas fait car le jersey roulotte suffisamment). En revanche, contrairement à Nessie, je garde mon point élastique droit

Pour les manches et l'ourlet du bas, un simple roulotté et c'est une affaire qui tourne...

 

Et portée ?

 

IMG_5631

IMG_5634

IMG_5635

IMG_5638

 

6 mois

...